Le Mécanisme de Concertation du SASS organise un atelier régional de formation sur la modélisation des aquifères profonds, 25-27 janvier 2023, Tunis 

L’Unité de Coordination du Mécanisme de Concertation du Système Aquifère du Sahara Septentrional (MC-SASS), a organisé à Tunis un atelier régional de formation sur la modélisation des aquifères profonds et sur l’apport de la Télédétection, par le biais des données de la mission spatiale GRACE (Gravity Recovery And Climate Experiment).

L’ouverture des travaux a été marquée par le discours de Mme Faten Khamassi, Cheffe du Cabinet du ministre tunisien de l’Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche, précédé du mot introductif du Coordinateur du MC-SASS, M Aissa Hlaimi et de l’allocution de bienvenue de M Nabil Ben Khatra, Secrétaire Exécutif de l’Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS). 

A travers les compétences acquises au cours de cet atelier, les participants.es verront leurs capacités renforcées par l’application de cet outil dans les domaines d’étude, d’évaluation et de suivi des principaux changements intervenus au niveau des ressources en eau souterraines du SASS, partagé par l’Algérie, la Libye et la Tunisie. Les données recueillies permettront de connaître la répartition détaillée des masses d’eau dans le sous-sol et ses variations dans le temps. 

La combinaison des résultats issus de la Télédétection et des modèles numériques devrait en effet faciliter la prise de décision et le suivi des réserves en eau du SASS en termes de quantité, ces ressources sont menacées à la fois par la surexploitation et l’aggravation des conditions climatiques, caractérisées par des pluies spatio-temporelles inégales et des sècheresses plus fréquentes.

Le SASS, qui s’étend sur une superficie de l’ordre de 1 Million de km², partagé entre l’Algérie, la Tunisie et la Libye, revêt une importance stratégique pour ces trois pays. Il constitue la principale ressource en eau qui soutient le développement économique et social des pays et couvre une panoplie de besoins allant de l’approvisionnement des populations en eau potable, à l’agriculture irriguée et l’élevage, en passant par la demande liée aux activités touristiques et industrielles.

Depuis sa création en 2007, l’Unité de Coordination du MC-SASS œuvre pour l’atteinte des objectifs fixés à travers une meilleure diffusion de l’information et le renforcement du dialogue avec les décideurs au niveau des programmes et des options de développement. Elle s’attelle également à renforcer les capacités des cadres techniques des trois pays chargés de la gestion de ces ressources en eau souterraines.

vous pouvez lire

 Journée mondiale de l’Afrique – 25 mai 2024 - Pour des « Journées » meilleures et une Afrique plus résiliente ! 🌱

Journée mondiale de l’Afrique – 25 mai 2024 - Pour des « Journées » meilleures et une Afrique plus résiliente ! 🌱

Aujourd’hui, pour célébrer la Journée mondiale de l’Afrique, faisons un retour…

>Lire plus
 L'Observatoire du Sahara et du Sahel clôture, à Nouakchott, la 30e session de son Conseil d'Administration, 25 avril 2024

L'Observatoire du Sahara et du Sahel clôture, à Nouakchott, la 30e session de son Conseil d'Administration, 25 avril 2024

La 30e session du Conseil d’Administration de l’Observatoire du Sahara…

>Lire plus
 L'OSS participe activement à l'atelier de renforcement des capacités sur les mécanismes de règlement des différends dans le contexte de la finance climat, Casablanca, 14-18 avril 2024

L'OSS participe activement à l'atelier de renforcement des capacités sur les mécanismes de règlement des différends dans le contexte de la finance climat, Casablanca, 14-18 avril 2024

L'OSS, représenté par Mme Essia Dziri, Cheffe de la Division des Affaires…

>Lire plus