Publications

OSS
978-9973-856-75-3
2013

Depuis sa création en 1992, l’Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS) a focalisé son intervention sur le développement et la mise en place de systèmes d’observation, d’alerte précoce et de suivi  évaluation des programmes d’action environnementaux.

L’Organisation a été précurseur en matière de surveillance écologique à long terme grâce à son réseau ROSELT/OSS. La méthodologie et les outils développés dans ce cadre permettent une évaluation de la vulnérabilité des écosystèmes et des populations de sa zone d’action et de prévoir les risques et les mutations environnementales afin d’en atténuer les impacts.

La présente synthèse régionale «écologie», appuyée par de nombreux documents (cartes, graphiques et données chiffrées pertinents) a été réalisée à partir des résultats de la surveillance environnementale à long terme dans 15 observatoires de la zone circum saharienne. Elle donne un aperçu de leurs caractéristiques biophysiques et décrit l’évolution de leurs états sur la base d’une méthodologie axée sur l’utilisation d’indicateurs développés par l’OSS et ses partenaires.

ROSELT
Synthèse régionale Ecologie
Surveillance environnementale et biodiversité
Etudes & Rapports
OSS
978-9973-856-78-4
2014

L’Atlas que nous vous présentons concerne une Cartographie de l’Occupation du Sol (COS) du Mali, réalisée dans le cadre du projet «Gestion Intégrée de la Terre et de l’Eau pour l’Adaptation à la Variabilité et au Changement Climatique» (ILWAC Mali), financé par la Banque Mondiale. Il intègre des cartes au 1/250 000 établies à partir d’images satellite récentes.

La Cartographie de l’Occupation du Sol a constitué le support de base pour l’élaboration de cartes de l’estimation du potentiel de séquestration du carbone et l’analyse de la vulnérabilité des différentes régions du Mali aux effets liés à la variabilité et au changement climatique : sècheresse, feux de brousses tardifs, inondations.

Nous espérons que cet ouvrage pourra contribuer à améliorer la connaissance des ressources naturelles au Mali et de leur évolution pour aider à la prise de décision sur les programmes, projets et actions d’adaptation à mettre en œuvre.

Il est accompagné d’un support numérique contenant l’intégralité du système d’information sur l’occupation et la Gestion Durable des Terres et de l’Eau (SI-GDT) au Mali, établi dans le cadre du projet ILWAC. Par ailleurs, l’ensemble des données ayant été utilisées et des cartes thématiques dérivées a été intégré au « Système d’Information sur la Gestion Durable des Terres » (SI-GDT : www.gdtmali.org/sigdt)

ILWAC
Atlas ILWAC/Mali
Gestion des Terres
Atlas
OSS
978-9938-856-89-0
2016

L’Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS) est une organisation intergouvernementale internationale créée en 1992 et basée à Tunis (Tunisie).

Il est spécialisé dans la surveillance environnementale et la gestion des ressources naturelles. L’organisation travaille dans la région sahélo-saharienne du continent africain.

Les principaux thèmes traités sont liés aux défis auxquels fait face cette région vulnérable : dégradation des terres, désertification, sécheresse et impacts du changement climatique sur les écosystèmes et les populations.

BRICKS
La Grande Muraille Verte
Surveillance environnementale et biodiversité
Plaidoyer
OSS
978-9938-933-18-5
2018

Conçu comme un outil de planification et d’aide à la décision en appui à l’initiative de la grande muraille verte, cet atlas régional des cartes d’occupation des sols est destiné aux décideurs, aux partenaires de développement et au grand public. Il a été réalisé à partir de données satellitales de 30 mètres de résolution et couvre les 12 pays du programme Sahel et Afrique de l’Ouest  (bénin, Burkina Faso, Ethiopie, Ghana, Mali, Mauritanie, Niger,  Nigeria, Sénégal, Soudan, Tchad et Togo).

A travers la cartographie de l’occupation du sol et une synthèse thématique décrivant l’environnement biophysique et socio-économique de la région, cet atlas met en évidence les potentialités et les atouts des régions du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest, tout en montrant leurs fragilités et les menaces qui pèsent sur leurs ressources naturelles.

Le lecteur y trouvera également des illustrations sur les principaux écosystèmes et leur rôle dans le développement socio-économique et la coopération transfrontalière, pour faire  face aux changements globaux dans la région.

Cet ouvrage est le fruit d’un partenariat entre l’OSS, le CILSS, l’UICN et les départements techniques concernés des pays de la région.

BRICKS
Atlas BRICKS
Gestion des Terres
Atlas
OSS
978-9973-856-99-9
2017

Le suivi-évaluation constitue un volet important des activités du projet régional et des projets nationaux.

Dans ce cadre, une série d’ateliers régionaux de formation des cadres et experts au niveau des institutions nationales bénéficiaires de MENA-DELP ont été conduits en vue d’accompagner les pays dans la conception de leurs systèmes de suivi-évaluation des projets nationaux. Un appui technique aux équipes nationales des projets pour le développement d’outils de calcul et de diffusion des indicateurs a également été assuré par l’Observatoire du Sahara et du Sahel.

Différentes thématiques et notions liées au suivi-évaluation ont été abordées : 

  • Concepts de suivi-évaluation : Approches et modèles, indicateurs et données, conception de systèmes de suivi-évaluation, Gestion Axée sur les Résultats …
  • Outils de suivi-évaluation : Systèmes d’information géographique, Télédétection
  • Outils de suivi du FEM (GEF tracking tools et Risk Assessment)
  • Cartographie et outil Collect Earth (FAO)
     
MENA-DELP
MENA-DELP | Suivi-évaluation
Gestion des Terres
Etudes & Rapports
OSS
978-9938-933-03-1
2017

Cet atlas est destiné aux décideurs, aux partenaires de développement et au grand public. A travers une quarantaine de cartes, graphiques et photographies issus de l'étude régionale du grand bassin aquifère transfrontalier d'Iullemeden, Taoudéni-Tanezrouft menée par l'OSS, il a pour vocation d'informer sur la disponibilité et l'usage des ressources en eau dans cette région qui concerne sept pays (Algérie, Bénin, Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Nigeria). 
Le lecteur y trouvera également des illustrations sur l'eau et son rôle stratégique dans la coopération transfrontalière, la sécurité alimentaire, la santé et le développement socio-économique pour faire face aux changements globaux.
 

GICRESAIT
Atlas GICRESAIT
Gestion des ressources en eau
Atlas
OSS
978-9938-933-13-0
2017

Cet Atlas des cartes d’occupation du sol de l’Algérie, de l’Egypte, de la Jordanie, du Maroc et de la Tunisie est destiné aux décideurs, aux partenaires de développement et au grand public. A travers une cinquantaine de cartes et une synthèse multithématique, l’atlas ambitionne à mettre en évidence les liens entre les services écosystémiques et les moyens de subsistance des populations des écosystèmes arides et désertiques, tout en montrant leurs potentialités. Le lecteur y trouvera également des illustrations sur les écosystèmes de la région et leur rôle dans la coopération transfrontalière et le développement socio-économique, pour faire face aux changements globaux.

MENA-DELP
Atlas MENA-DELP
Gestion des Terres
Atlas
OSS
9773-856-01-5
2003

Agissant en tant que centre d'impulsion et de facilitation, l'OSS s'est appuyé, pour la réalisation du programme SASS, en premier lieu sur l'expertise des institutions spécialisées dans les trois pays, qui disposent d'une importante expérience dans le domaine et sur un large partenariat international. Le Système Aquifère du Sahara Septentrional (SASS), partagé par l'Algérie, la Tunisie et la Libye, renferme des réserves d'eau considérables, qui ne sont pas exploitables en totalité et se renouvellent peu.

Le SASS s'étend sur un Million de Km2 ; il comprend les deux grandes nappes du Continental Intercalaire et du Complexe Terminal. Au cours des trente dernières années, l'exploitation par forages est passée de 0,6 à 2,5 milliards de m3/an. Cette exploitation se trouve aujourd'hui confrontée à de nombreux risques : fortes interférences entre pays, salinisation des eaux, disparition de l'artésianisme, tarissement des exutoires... Les simulations réalisées sur le Modèle du SASS ont mis en évidence les zones les plus vulnérables et permis de dresser la carte des risques du SASS... Les trois pays concernés par le devenir du SASS sont amenés à rechercher ensemble une forme de gestion commune du Bassin : la mise en place d'un mécanisme institutionnel de concertation s'avère nécessaire, sa mise en œuvre devant se faire d'une manière progressive.

Le présent rapport résume les différents rapports de phases élaborés durant cette activité. Il se compose de deux parties principales : la première traite de l'architecture de cette base de données et des produits logiciels réalisés durant le projet, la seconde fournit une description détaillée des données rassemblées aussi bien par les équipes des pays que par l'équipe permanente du SASS à structure reflète les différentes étapes de conception et de mise en place de la base de données du SASS.

SASS
Base de données et SIG
Gestion des ressources en eau
Etudes & Rapports
OSS
978-9973-856-47-0
2011

L’Analyse diagnostique transfrontalière préconisée par le Fonds pour l’environnement mondial a été appliquée aux Eaux souterraines transfrontalières du Système aquifère d’Iullemeden partagé par le Mali, le Niger et le Nigeria. C’est une évaluation objective des faits scientifiques et techniques basée sur des informations disponibles et vérifiées, pour examiner l’état de l’environnement et les causes de sa dégradation, en se focalisant sur les problèmes transfrontaliers sans ignorer les préoccupations et les priorités nationales.

Trois risques majeurs transfrontaliers ont été identifiés : (1) la diminution de la disponibilité de la ressource, (2) la dégradation de la qualité des eaux, et (3) les impacts de la variabilité/changements climatiques. Cela a nécessité le développement d’une base de données regroupant plus de 17 000 points d’eau, un système d’Information géographique et un modèle mathématique. Ces trois risques ont ensuite fait l’objet d’une analyse de leurs causes à savoir les causes immédiates, fondamentales et profondes.

L'Analyse diagnostique transfrontalière est une approche participative impliquant toutes les parties prenantes concernées par la problématique. A cet effet, elle contribue à l’instauration d’un climat de solidarité et de confiance entre elles.

GICRESAIT
Approche de l’ADT/Pas du FEM appliquée au SAI
Gestion des ressources en eau
Etudes & Rapports
OSS
978-9973-856-45-6
2011

L’étude des risques hydrogéologiques du Système aquifère d’Iullemeden (SAI) partagé par le Mali, le Niger et le Nigeria a doté les pays d’acquis incontournables pour une gestion concertée de la ressource. Il s’agit du renforcement de leurs capacités et la mise à leur disposition d’outils communs: une base de données, un système d’information géographique et un modèle mathématique. Les pays ont adopté la création et la mise en place d’un mécanisme de concertation pour pérenniser les acquis et œuvrer pour une gestion intégrée, concertée et durable des ressources en eau du SAI.

Après l’actualisation des connaissances sur le système, il est nécessaire de mettre en place un réseau de suivi des aquifères. Cependant, il n’existe pas encore de réseau piézométrique de référence à l’échelle de l’ensemble du bassin qui permet de suivre et d’évaluer les ressources en eau transfrontalière sur le double plan quantitatif et qualitatif, d’alerter les décideurs pour maîtriser et réduire les risques ou des impacts transfrontaliers sur leurs ressources communes.

Le présent document est un guide méthodologique destiné aux responsables chargés de la gestion des ressources en eau en vue de mettre en place le(s) réseau(x) de suivi et d’évaluation des aquifères transfrontaliers du SAI qui contribueront à renforcer la coopération entre les pays exploitant conjointement la ressource.

Il est fortement inspiré de la méthodologie développée par la Commission économique européenne (CEE) sur les stratégies pour le suivi et l’évaluation des eaux souterraines transfrontalières. Il s’appuie également sur des expériences et leçons tirées de l’étude menée par l’OSS sur le Système aquifère du Sahara septentrional partagé par l’Algérie, la Libye et la Tunisie. L’approche et les étapes à franchir pour suivre et évaluer les eaux souterraines des aquifères transfrontaliers y est largement développé.

GICRESAIT
Suivi-évaluation des aquifères transfrontaliers
Gestion des ressources en eau
Etudes & Rapports