Publications

OSS
978-9973-856-75-3
2013

Depuis sa création en 1992, l’Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS) a focalisé son intervention sur le développement et la mise en place de systèmes d’observation, d’alerte précoce et de suivi  évaluation des programmes d’action environnementaux.

L’Organisation a été précurseur en matière de surveillance écologique à long terme grâce à son réseau ROSELT/OSS. La méthodologie et les outils développés dans ce cadre permettent une évaluation de la vulnérabilité des écosystèmes et des populations de sa zone d’action et de prévoir les risques et les mutations environnementales afin d’en atténuer les impacts.

La présente synthèse régionale «écologie», appuyée par de nombreux documents (cartes, graphiques et données chiffrées pertinents) a été réalisée à partir des résultats de la surveillance environnementale à long terme dans 15 observatoires de la zone circum saharienne. Elle donne un aperçu de leurs caractéristiques biophysiques et décrit l’évolution de leurs états sur la base d’une méthodologie axée sur l’utilisation d’indicateurs développés par l’OSS et ses partenaires.

ROSELT
Synthèse régionale Ecologie
Surveillance environnementale et biodiversité
Etudes & Rapports
OSS
978-9938-856-89-0
2016

L’Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS) est une organisation intergouvernementale internationale créée en 1992 et basée à Tunis (Tunisie).

Il est spécialisé dans la surveillance environnementale et la gestion des ressources naturelles. L’organisation travaille dans la région sahélo-saharienne du continent africain.

Les principaux thèmes traités sont liés aux défis auxquels fait face cette région vulnérable : dégradation des terres, désertification, sécheresse et impacts du changement climatique sur les écosystèmes et les populations.

BRICKS
La Grande Muraille Verte
Surveillance environnementale et biodiversité
Plaidoyer
OSS
933
2015

La présente étude s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la composante REPSAHEL pour la Mauritanie et s’inscrit éminemment dans le cadre de la mise en œuvre du deuxième Plan d’action National pour l’Environnement (PANE 2) et répond à certaines principales attentes des partenaires au développement de la Mauritanie dans le domaine de l’environnement. En effet, avec l’adoption, en 2012, du 2e cycle du Plan National d’action Environnemental (PANE) qui représente l’outil de mise en œuvre de la stratégie Nationale de Développement Durable (SNDD), l’on peut affirmerque la Mauritanie a exprimé sa volonté de placer le développement durable au centre de son action et de prendre en compte les enjeux environnementaux dans ses différentes politiques de développement qu’elles soient sectorielles, nationales ou locales.

 

REPSAHEL
Mauritanie | Analyse des processus décisionnels et définition du rôle de la population
Surveillance environnementale et biodiversité
Etudes & Rapports
OSS
933
2015

La présente étude intitulée « Analyse du processus décisionnel et définitiondu rôle de la population » et commanditée par l’Observatoire du Sahara et du Sahel, vise principalement à définir dans quelle mesure et de quelle manière les problématiques environnementales (changement climatique) sont intégrées dans les programmes de développement et définir les points d’ancrage possibles afin d’en améliorer l’intégration, en tenant compte d’une meilleure implication des populations locales.

REPSAHEL
Niger | Analyse des processus décisionnels et définition du rôle de la population
Surveillance environnementale et biodiversité
Etudes & Rapports
OSS
933
2015

La présente étude vise à :

  • Définir dans quelle mesure et comment les problématiques environnementales, et plus particulièrement le changement climatique sont intégrés dans les programmes de développement
  • Définir des points d’ancrage possibles afin d’en améliorer l’intégration, en tenant compte d’une meilleure implication possible des populations locales.
REPSAHEL
Sénégal | Analyse des processus décisionnels et définition du rôle de la population
Surveillance environnementale et biodiversité
Etudes & Rapports
OSS
933
2015

Il s'agit de définir les approches analytiques et participatives de la prise de décision qui visent à intégrer les considérations d’environnement dans les politiques, les plans et les programmes nationaux, conformément aux exigences des conventions
internationales.

Pour cela, il a été identifié comment les conventions du développement durable sont transposées dans les politiques et programmes nationaux et plus généralement l’intégration des principes du développement durable dans les pays partenaires concernés.
Il a été également établi une cartographie des autorités publiques et de tous les intervenants aux différentes échelles (sous régionale, nationale, locale) ayant pour tâche d’exécuter les obligations découlant des Conventions, en mettant en exergue la coopération transfrontalière autour de ressources naturelles communes, contribuant ainsi à la prévention des conflits. La participation active de la société civile, tant à l’élaboration des politiques qu’à leur mise en œuvre, est un élément favorable pour la durabilité du projet.

REPSAHEL
Tchad | Analyse des processus décisionnels et définition du rôle de la population
Surveillance environnementale et biodiversité
Etudes & Rapports
OSS
978-9973-856-92-0
2015

L’OSS œuvre depuis une vingtaine d’année à la mise en place d’un réseau d’observatoires de surveillance écologique à long terme (ROSELT /OSS) et de dispositifs nationaux de surveillance environnementale (DNSE) et à l’élaboration de méthodologies harmonisées et d’outils standard au profit de ses pays membres. Cependant, force est de constater que malgré les efforts déployés, le niveau d’appropriation et de standardisation des méthodes et outils de surveillance environnementale est en deçà des attentes. Cette étude vise à définir les spécifications techniques de la surveillance environnementale en vue de permettre une meilleure gestion de l’information environnementale. Elle passe en revue l’état de l’art des procédures, les méthodes et outils de la surveillance environnementale existants à différentes échelles (locales, nationales, sous-régionales, régionales).

Elle aborde la construction d’un partenariat efficace rassemblant toutes les parties prenantes tout en mettant en place un réseau d’observations sur le terrain et un système de diffusion de l’information sur la surveillance environnementale. L’appropriation et l’utilisation des méthodes et des outils de la surveillance environnementale seront d’autant plus grandes que les actions de l’OSS et de ses pays membres seront soutenues par le développement de stratégies de communication et le renforcement de la formation.

REPSAHEL
Spécifications des systèmes de surveillance au niveau régional
Surveillance environnementale et biodiversité
Etudes & Rapports
OSS, Ahmed Aïdoud
978-9973-856-33-3
2008

Le Réseau d'observatoires de surveillance écologique à long terme (ROSELT) de l'OSS rassemble une grappe d'observatoires, répartis sur le pourtour circum-saharien, qui ont, en dénominateur commun, la désertification comme préoccupation majeure. Le réseau s'est mis au défi d'améliorer les connaissances sur ce phénomène qui influence la biodiversité et les changements climatiques. Tant au nord qu'au sud du Sahara, on a mis en place, au cours des dix dernières années, des protocoles de collecte et de traitement des données, anciennes et actuelles, pour évaluer les tendances d'évolution des systèmes écologiques et socio-économiques des observatoires.

Dans cette région où la pluviométrie est en baisse, de façon chronique au Sahel et de plus en plus marquée en Afrique du Nord, l'accroissement des populations humaines et la modification des usages des terres, due à une saturation des parcours ou leur réaffectation à la céréaliculture, ont des effets néfastes sur l'environnement. L'ensablement et l'avancée des dunes sont une menace pour les zones de cultures irriguées notamment. La biodiversité est également touchée, de nombreuses espèces étant en danger d'extinction en raison des activités humaines. Au sud du Sahara, le déclin des ressources naturelles entraîne souvent la migration des populations vers des zones où les conditions climatiques et de vie sont plus propices. L'exil forcé est, au contraire, moins marqué au nord du Sahara où la tendance est plutôt à la sédentarisation, souvent encouragé par les Etats.

Cet ouvrage, découlant des rapports scientifiques des observatoires du réseau ROSELT/OSS, passe en revue également les systèmes de gestion de données et les produits d'aide à la décision élaborés, et relève les difficultés liées à la surveillance environnementale en Afrique du Nord et de l'Ouest.

ROSELT
L'expérience ROSELT
Surveillance environnementale et biodiversité
Etudes & Rapports
OSS
9973-856-10-4
2004

Environnement ; observatoire ; surveillance ; système d'information géographique ; réseau d'information ; désertification ; indicateur écologique ; indicateur socioéconomique ; programme de recherche ; changement climatique ; biodiversité ; développement durable 
Afrique du Nord ; Afrique de l'Ouest ; Afrique de l'Est

ROSELT
Mise en Œuvre de ROSELT/OSS
Surveillance environnementale et biodiversité
Etudes & Rapports
OSS
9973-856-11-2
2004

Environnement ; observatoire ; surveillance ; système d'information géographique ; désertification ; indicateur écologique ; indicateur socioéconomique ; aide à la décision ; méthodologie ; cartographie ; collecte de données ; traitement de données ; programme de recherche ; SIEL - Système d'Information sur l'Environnement a l'Echelle Locale

ROSELT
Organisation, fonctionnement et méthodes de ROSELT/OSS
Surveillance environnementale et biodiversité
Etudes & Rapports