See other templatesSee other templates

Coordination et partage des connaissances sur les écosystèmes désertiques et les moyens de subsistance

Le projet régional (parapluie) intitulé « Projet de coordination et de partage des connaissances sur les moyens de subsistance et les écosystèmes désertiques» est coordonné par l’OSS pour une durée de 4 ans. Il vise à renforcer les réseaux entre les organismes en charge de la mise en œuvre des projets au niveau des pays bénéficiaires, et ce dans un esprit de solidarité et de concertation.

Objectifs

Compte tenu des objectifs escomptés et des résultats attendus, ce projet régional vise une meilleure compréhension des liens entre les services éco-systémiques et les moyens de subsistance des populations des écosystèmes désertiques en vue d’éclairer la prise de décision, notamment à travers :

  • Une meilleure connaissance des liens entre les écosystèmes et les moyens de subsistance dans les zones désertiques y compris les zones semi-arides et arides;
  • Une amélioration des systèmes de partage des connaissances sur les questions liées aux écosystèmes désertiques et les moyens de subsistance;
  • Une amélioration des réseaux et des flux d'informations au niveau des programmes sur les écosystèmes désertiques aux niveaux national et international.

Le projet consistera en trois composantes suivantes:

Composante 1: Gestion et Diffusion du Savoir

L'objectif de cette composante est d'établir et de renforcer les réseaux existants entre les institutions nationales pour encourager la gestion et le partage des connaissances sur les questions clés liées à la gestion durable des écosystèmes du désert et des moyens de subsistance des populations. Il contribuera à répondre aux principales questions liées aux déserts pr.

Cela aidera à construire une communauté de pratique visant à fournir des conseils aux décideurs sur les questions liées au développement durable des écosystèmes désertiques. Les institutions dans les cinq pays participants soumettront à l’OSS, des activités admissibles au financement du projet. Les types d’activités sont les suivants:

Des ateliers: Organiser des ateliers (avec un focus sectoriel ou multi-sectoriel avec les déserts comme thème principal) réunissant les parties prenantes des pays participants du MENA-DELP afin de partager les différentes expériences et l'information sur les projets pilotes des pays MENA-DELP, d’autres écosystèmes désertiques et d’autres pratiques sur l’amélioration des moyens de subsistance (dans les pays participants et dans d'autres pays), ainsi que des connaissances nouvelles sur l'orientation des politiques connexes.


Voyages d'étude: Organiser des voyages d'étude pour partager l'information sur les projets pilotes des pays MENA-DELP ou d'autres projets similaires (dans les pays participant et / ou dans d'autres pays).
Réseaux à travers internet: Organiser des discussions modérées par le biais d'Internet entre les experts sur des questions clés, les leçons émergentes et les implications politiques de l'utilisation durable des biens et services du désert dans le contexte d'un secteur de production donné.


L'organisation d’ateliers du projet ainsi que des réunions du comité de pilotage seront, le plus possible, associés à des conférences internationales telles que les CoP de l’UNCCD, UNCCC ou l’UNCBD.

Composante 2: Suivi et Evaluation

Les objectifs proposés de cette composante sont de:

  • Mettre en place un système de suivi évaluation programmatique du programme MENA-DELP basé sur l'agrégation des indicateurs nationaux au niveau des projets et des résultats,
  • Mettre en place un système de S&E spécifique pour le projet régional.
  • L'OSS, sera chargé de développer ces deux systèmes de S&E et élaborera des rapports de suivi annuels sur les résultats au niveau du programme et du projet, qui seront diffusés à l'ensemble des parties prenantes, y compris la Banque et le FEM.

Afin d’assurer une harmonisation entre S&E et la gestion des connaissances, le S&E du projet régional inclura un système d'information dédié sur les déserts qui:

  • permettra la collecte de données et informations sur les écosystèmes désertiques, les moyens de subsistance et les bonnes pratiques de gestion durable;
  • diffusera des informations à travers un site web dédié,
  •  fournira un lien et une plate-forme pour l'échange d'information entre les partenaires;
  • inclura une évaluation de suivi avec des indicateurs prédéfinis pour faciliter l'analyse, la cohérence et le suivi des activités,
  • animera des discussions virtuelles via des réseaux Web existants ou nouveaux, comme proposé dans la composante.

Le système d'information dédié sur les déserts bénéficiera des liens avec les plates-formes similaires de gestion des connaissances existantes telles que WOCAT et la base de connaissances de TerrAfrica. Cela permettra de soutenir des rapports nationaux pour obtenir les meilleures pratiques et améliorer encore une plus large diffusion et le partage des connaissances sur les écosystèmes du désert. Le système d'information proposé fournira aussi des réponses aux fenêtres dégradation des sols, biodiversité, et changements climatiques du FEM-5, et contribuera à façonner l'avenir de ces stratégies par l'amélioration de la base de connaissances sur les avantages environnementaux mondiaux générés par les investissements du FEM sur les écosystèmes désertiques.

Composante 3: Coordination du Projet

Cette composante financera principalement les coûts de gestion de projet de l’OSS, ainsi que tous les frais inhérents à l’organisation des réunions du 11 Comité de Pilotage du projet (voyages de l’ensemble des participants (membre, observateurs, invités), hébergement, locations diverses, etc.).

Aller au haut