RENFORCEMENT DE LA RÉSILIENCE À LA SÉCHERESSE DES PETITS EXPLOITANTS AGRICOLES ET PASTEURS DE LA RÉGION DE L'IGAD - DRESS EA

Date d’approbation 
Document de projet approuvé en septembre 2019

Durée du projet 
4 ans (2020 – 2024)

Partenaires financiers et techniques

  • Fonds d'adaptation 
  • Partenariat mondial pour l'eau en Afrique de l'Est (GWPEA) abrité par le secrétariat de l'Initiative du Bassin du Nil (NBI)

Pays concernés
Djibouti, Kenya, Ouganda et Soudan 

Bénéficiaires principaux du projet

  • Direction de l'hydraulique rurale (Djibouti)
  • Ministère de l'environnement et des forêts (Kenya)
  • Ministère des ressources en eau, de l'irrigation et de l’électricité (Soudan)
  • Ministère de l'Eau et de l'Environnement (Ouganda)
  • Collectivités locales, Comités de gestion de la sécheresse et des ressources en eau
  • Communautés locales
  • Société civile (ONG, OBC)
  • Secteur privé

Objectifs
L’objectif général du projet est d’accroître la résilience des petits exploitants agricoles et pasteurs face aux risques liés au changement climatique, principalement ceux liés à la sécheresse, par la mise en place de systèmes d’alerte précoce appropriés et la mise en œuvre d’actions d’adaptation à la sécheresse au niveau de 4 pays de la région de l’IGAD (Djibouti, Kenya, Soudan, Ouganda).

Statut du projet
Projet approuvé par le Fonds d’Adaptation en septembre 2019, démarrage prévu en juin 2020

Résultats attendus

  • Développement et utilisation accrue du système d'alerte précoce à la sécheresse par les parties prenantes
  • Augmentation de la résilience des populations à la sécheresse aux niveaux régional, national et local 
  • Introduction et augmentation de l'utilisation d'actions concrètes et innovantes d'adaptation à la sécheresse
  • Renforcement des partenariats autour de la gestion de la sécheresse aux niveaux régional, national et local

Rôle de l'OSS

Entité Régionale de Mise en œuvre (ERMO) 

Réalisations

  • Organisation d'une tournée conjointe dans les pays concernés (Djibouti, Kenya, Ouganda et Soudan) en vue de réaliser la procédure de vérification diligente et de passer en revue les conditions d’entrée en vigueur du projet.  Développement et utilisation accrue du système d'alerte précoce à la sécheresse par les parties prenantes dans le cadre de la préparation au lancement du projet