Go to Down

A propos de l’OSS

L’Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS) est une organisation internationale (intergouvernementale) à vocation africaine, créée en 1992 et établie à Tunis (Tunisie) depuis 2000. Notre action se situe dans les zones arides, semi-arides et subhumides sèches de la région sahélo-saharienne.[Télécharger la brochure de présentation de l'OSS]

L’OSS compte parmi ses membres 22 pays africains, 6 pays non-africains, 10 organisations (dont 4 organisations sous-régionales représentatives de l'Afrique de l'Ouest, de l'Est et du Nord) et une organisation non gouvernementale.

L’OSS travaille avec ses pays et organisations membres dans la subsidiarité et la complémentarité. Il agit en tant qu’initiateur et facilitateur de partenariats autour de défis communs liés à la gestion des ressources en eau partagées et à la mise en œuvre des Accords multilatéraux sur l’Environnement, notamment ceux portant sur la désertification, la biodiversité et les changements climatiques.

Nos programmes et projets sont financés par les contributions volontaires, les subventions et les dons provenant de nos pays et organisations membres et partenaires.

Une structure légère et flexible, une gestion transparente des ressources financières, des mécanismes de gouvernance efficaces et une équipe compétente, multiculturelle et multidisciplinaire permettent à l’OSS d’apporter une contribution à haute valeur ajoutée dans le paysage institutionnel international et africain.

Chronologie

Juillet 1989

Le Sommet du G7 (Sommet de l'Arche), tenu en France du 14 au 16 juillet 1989, recommande la création d’un «Observatoire des zones sahariennes» pour suivre l'évolution et mieux protéger un milieu aride et fragile dont la dégradation ne cesse de s'accentuer. L’association internationale OSS (AIOSS) est née.

Mai 1992

L’Association (AIOSS) est officiellement créée lors d’une conférence inaugurale tenue au siège de l’UNESCO à Paris.

Février 1997

La première Assemblée générale se tient à Niamey (Niger) et recommande l’octroi du statut d’organisation internationale à l’AIOSS et le transfert de son siège dans un pays africain. Un groupe ad hoc est mis en place à cet effet par le Conseil d'administration. L’Assemblée adopte également la Stratégie 2000.

Mars 2000

L’Assemblée générale extraordinaire de Rabat (Maroc) adopte, à l'unanimité, les résolutions relatives à l’évolution institutionnelle. Les nouveaux Statuts sont adoptés et annexés à l'Accord de siège conclu, le 18 juin 1999, entre la Tunisie et l'UNESCO et ratifié par la loi 2000-12 du 7 février 2000 (Journal Officiel de la République Tunisienne ). L’AIOSS devient ainsi l’Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS) –organisation internationale basée à Tunis.

Avril 2004

La 2e session ordinaire de l’Assemblée générale tenue à Tunis adopte la Stratégie 2010 qui élargit le champ d’intervention de l’OSS aux principaux Accords multilatéraux sur l’environnement (UNCCD , UNFCCC , CBD ) et à diverses initiatives africaines et internationales, dont le NEPAD et les Objectifs du Millénaire pour le Développement.

Avril 2008

La 3e session ordinaire de l’Assemblée générale se tient à Tripoli (Libye) et examine, entre autres points à son ordre du jour, le rapport d’activité quadriennal de l’OSS et l’évaluation à mi-parcours de la Stratégie 2010.

Mars 2012

Le Grand Prix Mondial Hassan II pour l’Eau est décerné à l’OSS.

Avril 2012

La 4e session de l’Assemblée générale élit le Niger à la présidence de l’OSS pour un mandat de 4 ans et adopte la Stratégie 2020 . La Tunisie, qui a assumé la présidence de l'OSS durant deux mandats consécutifs, obtient le statut de membre permanent du Bureau du Conseil d'administration. L’Assemblée générale adopte également la Déclaration Rio+20 et admet la Commission du Bassin du Lac Tchad et le Centre d’action et de réalisations internationales (CARI) comme nouveaux membres de l'OSS.

Juillet 2013

L’OSS a été accrédité en tant qu’Institution de Mise en Œuvre Régionale pour le Fonds pour l’Adaptation.

Avril 2016

La 5e session de l'Assemblée Générale a élu le Maroc à la présidence de l'OSS pour un mandat de 4 ans et a émis un avis favorable de principe à l’adhésion de nouveaux pays à l’OSS (Belgique, Guinée Conakry, Luxembourg, Nigeria, Pays-Bas et Togo).

Novembre 2016

L’OSS est membre du Groupe On Earth Observation (GEO) par décision de la 38e session du Comité exécutif du Groupe tenue à Saint Petersburg le 8 Novembre 2016.

Go to top