Go to Down

Projet de Coordination et de partage des Connaissances sur les moyens de subsistance et les Ecosystèmes désertiques (MENA-DELP)

Projet de Coordination et de partage des Connaissances sur les moyens de subsistance et les Ecosystèmes désertiques (MENA-DELP)

MENA-DELP project website

 

Les pays d’Afrique du Nord et du Moyen Orient présentent une multitude de paysages et de milieux diversifiés avec une grande richesse en termes de biodiversité faunistique et floristique. Ils renferment de nombreux types d'écosystèmes: oasiens, désertiques, côtiers, montagneux, insulaires, et des zones humides. Mais certaines formes d'utilisation des ressources naturelles ont abouti à des situations de surexploitation, c'est le cas par exemple pour les ressources en eau dans les régions arides du désert MENA. La durabilité de telles utilisations ne pourrait être assurée qu'à travers des approches permettant de renverser les tendances de déclin. Pour certains milieux, les pressions exercées sur les ressources naturelles, découlent, du moins en partie, de la perte de certaines pratiques traditionnelles. Elles sont particulièrement adaptées aux conditions naturelles du Nord de l’Afrique et du Moyen Orient et devraient donc être préservées comme patrimoine humain et culturel et comme modèles de référence de développement.

Financé par la Banque Mondiale (BM) et le Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM), le programme MENA-DELP, qui comporte plusieurs phases, est un programme de soutien à des projets nationaux d'investissement au niveau de cinq pays partenaires, à savoir l’Algérie, l’Égypte, la Jordanie, le Maroc et la Tunisie, appuyés par un projet régional sur la coordination et le partage des connaissances, exécuté par l’OSS, visant le renforcement de la coopération entre les institutions nationales et le partage des connaissances et des expériences dans ce domaine.

Ce projet régional (parapluie) intitulé « Projet de coordination et de partage des connaissances sur les moyens de subsistance et les écosystèmes désertiques» est coordonné par l’OSS pour une durée de 4 ans. Il vise à renforcer les réseaux entre les organismes en charge de la mise en œuvre des projets au niveau des pays bénéficiaires, et ce dans un esprit de solidarité et de concertation.

Objectifs

Compte tenu des objectifs escomptés et des résultats attendus, ce projet régional vise une meilleure compréhension des liens entre les services éco-systémiques et les moyens de subsistance des populations des écosystèmes désertiques en vue d’éclairer la prise de décision, notamment à travers :

  • Une meilleure connaissance des liens entre les écosystèmes et les moyens de subsistance dans les zones désertiques y compris les zones semi-arides et arides;
  • Une amélioration des systèmes de partage des connaissances sur les questions liées aux écosystèmes désertiques et les moyens de subsistance;
  • Une amélioration des réseaux et des flux d'informations au niveau des programmes sur les écosystèmes désertiques aux niveaux national et international.

Structure

Le projet régional comprend les trois composantes suivantes :

  • Gestion et partage des connaissances : établir et /ou renforcer les réseaux entre les institutions nationales pour encourager le partage des connaissances sur les questions clés liées à la gestion durable des écosystèmes désertiques et aux moyens de subsistance des populations.
  • Suivi-évaluation : développer des systèmes de suivi-évaluation et mettre en place les  outils adéquats: (i) un système de suivi au niveau programmatique pour MENA-DELP basé sur l'agrégation des indicateurs et des résultats des projets nationaux et (ii) un système de Suivi-évaluation spécifique au projet régional.
  • Coordination : mener les activités de coordination dont, en particulier,  la gestion du projet et  l'organisation des réunions du Comité de pilotage.

Organisation

L’OSS est l’agence d’exécution sélectionnée par la Banque Mondiale pour la gestion du projet  régional, il abrite l’unité de gestion du projet composée, notamment, d’un coordinateur et de deux ’experts, l’un chargé du volet écosystèmes désertiques et l’autre du suivi-évaluation.

Le Comité de pilotage du projet (COPIL) est composé d'un représentant de chaque pays et est chargé des questions stratégiques et de la prise de décision.

 

Annonces

Dans le cadre du projet MENA-DELP « Coordination et partage des connaissances sur les moyens de subsistance et les écosystèmes désertiques », l'Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS) a lancé un appel d’offres en vue du recrutement d’une équipe de consultants pour l’élaboration d’une étude portant sur les Approches pour une gestion durable des écosystèmes forestiers dans les zones désertiques de la région MENA.

Après examen et évaluation des dossiers conformément aux procédures administratives et règlement en vigueur à l’OSS, l’équipe de consultants retenue est la suivante :

Ecologue : M. Mohamed NEFFATI

Socio-économiste : M. Mongi SGHAIER

Expert Changement Climatique : M. Yadh LABBENE

L’OSS remercie tous les candidats ayant postulé pour cette offre pour l’intérêt qu’ils portent à ses activités. 
 

Ajouter un commentaire

Plain text

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Go to top