Finance climat - GCF : Opportunités pour le secteur privé, Tunis 12 février 2019

12/02/2019

Une rencontre sur la finance climat, intitulée "La finance climat, une opportunité pour le secteur privé en Tunisie", a été organisée par l'association des tunisiens des grandes écoles - ATUGE - Club Ecologie, en collaboration avec le Ministère des affaires locales et de l’environnement et l’OSS, dans le cadre du projet READINESS – Tunisie : « Préparation de la Tunisie au financement par le Fonds vert pour le climat (GCF) et appui à la mise en place de l’Autorité Nationale Désignée ».

Tenant compte du rôle majeur du secteur privé dans le développement du pays, et ses potentialités d’investissements dans les projets résilients au changement climatique, le Green Climate Fund (GCF) lui a dédié une ligne de crédit spécifique. De ce fait, le secteur privé est appelé à investir dans la lutte contre le changement climatique en termes d’atténuation des gaz à effets de serre et en termes de réduction de la vulnérabilité des populations et des écosystèmes.

L’objectif de cette rencontre de l’ATUGE, dédiée au secteur privé, est d’informer sur la question du changement climatique dans le contexte de la Tunisie : opportunités de financement par le GCF, critères d’éligibilité (secteurs, etc.), procédures de requête de financement, rôle de l’Autorité nationale désignée (AND), mécanisme de soumission au GCF.

Parmi les experts ayant fait partie du panel de discussion autour de la finance climat, figurent : Dr Chokri MEZGHANIdirecteur au ministère des Affaires locales et de l’Environnement et point focal du Fonds Vert Climat (FVC) ; Dr. Raoudha GAFREJ, experte en gestion des ressources eau et d'adaptation au changement climatique et membre du Conseil d'Administration de l’ATUGE ; M. Mourad BRIKI, Expert Environnementaliste et Coordinateur de la Fonction Observatoire à l’OSS ;  Dr. Sana JOUINI, consultante expert changement climatique du secteur privé et Mme Asma ZAOUALI, responsable stratégie et dédeloppement à la Caisse des dépôts et consignations (CDC). Les débats ont été modérés par Mme Amel JRAD, chargée de mission au ministère des Affaires locales et de l’Environnement et membre du CA de l’ATUGE.

A cette occasion, M. Mourad Briki a expliqué le rôle de l'OSS en matière de facilitation de l'accès à la finance climat. Il a rappelé à l'auditoire, constitué d'environ 80 participantes et participants, que l'OSS, en tant qu'entité accréditée au Fonds vert pour le climat et au Fonds d'adaptation, fournit à ses membres et partenaires un appui technique et institutionnel permettant le développement de requêtes de projets pour faire face aux impacts des changements climatiques et contribuer aux efforts des pays en matière d’adaptation et d’atténuation. Il a rappelé que l'OSS s’est fait accréditer en tant qu'entité de mise en œuvre par le Fonds d'adaptation en 2013 - avec une réaccréditation en janvier 2019 pour 5 ans - et par le Fonds vert pour le climat - GCF en octobre 2017.