Go to Down

Ajouter un commentaire

REPSAHEL : naissance du premier observatoire tchadien

Le Tchad vient de se doter de son premier observatoire de surveillance environnementale, situé dans la sous-préfecture de Mani.

La délimitation de la parcelle a été effectuée, le 11 décembre 2013, par les experts du Ministère de l’Environnement et des Ressources halieutiques du Tchad et du Centre National d’Appui à la Recherche, en présence d’une délégation de l’OSS. 

Un atelier de sensibilisation, organisé le jour même au village avoisinant de Douguia, a permis de présenter la fonction et les objectifs de l’observatoire à la communauté. Pour signifier leur engagement, des jeunes du village ont pris part à la délimitation de l’observatoire par l’implantation des bornes.

Lancé dans le cadre du projet REPSAHEL, le nouvel observatoire vient renforcer le maillage du réseau régional d'observation mis en place par l'OSS et ses pays membres. Il permettra d’évaluer l’état de l’écosystème local et de mieux suivre son évolution. Les activités de surveillance qu’il abritera prendront en compte aussi bien les dimensions écologiques que socio-économiques. La parcelle retenue est représentative des attributs biophysiques et des problématiques locales, notamment la dégradation des terres.

Pour aller plus loin :
Etudes sur les dispositifs de surveillance environnementale au Tchad

Plain text

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Go to top