Go to Down

Ajouter un commentaire

REPSAHEL : journée de sensibilisation au Mali

Une journée d’information et de sensibilisation sur les questions liées au changement climatique a eu lieu, le 20 novembre, dans la localité de Missira – Baoulé (située à 200 Km de Bamako), qui abrite l’un des trois observatoires de l’OSS au Mali. 

Destinée aux villageois de Missira et marquée par la présence du Maire et de plusieurs journalistes maliens, cette journée organisée dans le cadre du projet REPSAHEL a consisté en un débat suivi par une campagne de reboisement.

Le débat animé sous "l’arbre à palabre" a permis aux villageois de s’informer et d’approfondir leurs connaissances sur  le changement climatique et ses impacts ainsi que sur les alternatives qui s’offrent à eux pour améliorer leurs conditions de vie et la résilience de leur communauté.

La campagne de reboisement, qui a été organisée pendant la matinée, a permis la plantation d’une centaine de plants, choisis et gracieusement fournis par l’OPNBB, sur une parcelle attenante à l’école de Missira. Tous les enfants  de l’école de Missira ont activement participé à cette action. De son côté, l’AEDD s’est engagée à assurer le suivi des plants et leur protection par l’achat et la livraison de corsets.

Un concours de dessin a également été organisé pour une dizaine de garçons et filles, sur le thème de l’arbre et a permis aux écoliers d’exprimer leurs perceptions de l’arbre et de ses bienfaits.

Les meilleurs dessins ont été récompensés par des cadeaux symboliques. Tous les enfants ont reçu du matériel scolaire. Une animation a également été organisée autour des posters réalisés en Bambara (voir les photos) sur les problématiques du changement climatique

Le projet REPSAHEL vise à doter les pays ouest africains et le Tchad ainsi que les organisations sous-régionales d’outils de suivi et d’observation environnementale en appui à leurs stratégies de développement durable en mettant l’accent sur les politiques agro-sylvo-pastorales et les programmes de gestion des ressources naturelles. Il a été développé en vue de renforcer les outils de surveillance et de suivi-évaluation des programmes d’action environnementaux au niveau de sept pays de la région (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Nigéria, Sénégal et Tchad) en valorisant et en généralisant les acquis méthodologiques et techniques développés par l’OSS et ses partenaires depuis deux décennies.

Plain text

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Go to top