Go to Down

Ajouter un commentaire

Echos du side-event de l’OSS à la COP 11 de l'UNCCD

Le side-event de l’OSS en marge de la COP 11 de l’UNCCD a eu lieu le 26 septembre 2013, de 8h à 10h, en présence de Son Excellence Monsieur Adamou CHAIFOU, Ministre de l’Environnement, de la Salubrité urbaine et du Développement durable de la République du Niger et Président de l’OSS.

Les présentations ont porté sur les résultats obtenus par l’OSS et les pays dans le domaine de la surveillance environnementale appliquée à la gestion rationnelle des ressources naturelles et au développement durable. L’expérience nigérienne a été présentée par M. Issoufou Sama WATA, Directeur du Centre National de Surveillance Ecologique et Environnementale (CNSEE).

Les présentations ont été suivies par un débat sur les possibilités de consolider la mise en œuvre de la Convention de lutte contre la désertification dans les pays membres de l’OSS par une meilleure capacité des milieux et de suivi-évaluation des programmes d’action.

M. Antoine CORNET, Ecologue et directeur de recherche émérite à l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), a salué le rapprochement de l’action de l’OSS des besoins des populations sahéliennes, dans le cadre du projet REPSAHEL, et a appelé à une diffusion plus large des acquis techniques découlant du travail de l’Observatoire et de ses partenaires nationaux en matière de surveillance environnementale.

M. Adamou CHAIFOU, Ministre de l’Environnement, de la Salubrité urbaine et du Développement durable de la République du Niger, a d’ailleurs appelé le Secrétariat exécutif de l’OSS à redoubler d’efforts pour assurer une meilleure visibilité à ses acquis au profit des pays de sa zone d’action.

Parmi les recommandations formulées par les participants au side-event :

•renforcer les activités de communication-- notamment dans le cadre du projet  REPSAHEL-- et de renforcement des capacités;
•pérenniser les observatoires ROSELT/OSS en tant que laboratoires de recherche et sites d’observation et de suivi des tendances et des mutations environnementales ;
•renforcer le partenariat Sud-Sud à travers une plus grande valorisation des compétences africaines.

A noter que la délégation de l’OSS a également animé un stand où de nombreux visiteurs ont pu prendre connaissance des travaux de l’OSS en matière de la lutte contre la désertification et ont reçu des échantillons des publications de l’Observatoire dans ce domaine.

Lire aussi : L'OSS à la "Concertation ministérielle sur l'économie verte à Windhoek"

 

Plain text

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Go to top