Go to Down

AGRICAB

AGRICAB : "A framework for enhancing Earth Observation capacity for Agriculture and Forest Management in Africa" 

Survey l Enquête

Le projet AGRICAB vise à renforcer les capacités africaines en matière d’accès aux données, de modélisation agro-météorologique, d’alerte précoce, de cartographie et de statistiques agricoles, de cartographie des forêts et de suivi du bétail.

Les composantes du projet sont développées autour de cas d’études en Afrique du Nord, en Afrique du Sud, au Kenya, au Mozambique, au Niger et au Sénégal.

AGRICAB est financé par le 7e Programme Cadre de Recherche et de Développement de l’Union Européenne et est coordonné par l’institut de recherche VITO (Belgique) pour une durée de mise en œuvre de quatre ans (Novembre 2011 - Avril 2015).

Dans le cadre de son projet SASS III, L’OSS assure à la mise en œuvre de l’étude de cas en Afrique du Nord, qui concerne le bassin du Système Aquifère du Sahara Septentrional (SASS).

La bonne connaissance de l’estimation des quantités d’eau prélevées appuie la mission du Mécanisme de concertation du SASS. En effet, une meilleure localisation des zones de prélèvement d’eau pour l’irrigation, l’identification des prélèvements abusifs et non déclarés et une meilleure gestion des infrastructures de mobilisation de l’eau sont de nature à  faciliter les décisions prises dans le cadre du Mécanisme.

Approche

Pour l’évaluation des prélèvements, trois zones test  ont été délimitées. Ils s‘agit des pilotes de démonstration 2, 3 et 6 du projet SASS III : Tougourt (Algérie), Medenine (Tunisie) et Tripoli (Libye). 

Les images satellites correspondantes ont été acquises à titre gracieux par le biais de Africa-Géodev . Suite à l’acquisition et aux traitements des images, la cartographie de l’occupation des sols a été réalisée en adoptant la technique de la photo-interprétation  et en assurant des missions de validation terrain sur chaque site.​

Activités

Un premier atelier régional AGRICAB a eu lieu en octobre 2013 lieu à Tunis, et  a permis de cerner la problématique d’eau dans les zones irriguées du SASS, ainsi qu’à l’usage des techniques de télédétection dans l’estimation des prélèvements.

Un deuxième atelier de formation, tenu du 25 au 29 août 2014, a porté sur la cartographie d’occupation des sols à partir des images à très haute résolution spatiale des zones irriguées, et de l’extraction de l’évapotranspiration à partir des données d'Observation de la Terre principalement reçues au travers de la station GEONETCast installée dans les locaux de l'OSS.

Résultats

Les résultats attendus comprennent :  

  • Un état de l'art des modèles d’estimation des prélèvements d’eau  par télédétection.
  • Une synthèse de l’utilisation des données satellitaires à différentes échelles (basse, moyenne et haute résolution spatiale) pour l’estimation des prélèvements dans le bassin du SASS 
  • Formation régionale sur les techniques de cartographies à différentes échelles à partir des données d’observation de la terre.
  • L’élaboration de cartes d’occupation des sols à l’échelle 1/25000 au niveau des trois sites pilotes, à savoir  Touggourt-Sidi Mahdi (Algérie) à Médenine-Smar (Tunisie) et à Tripoli-As-Sawani (Libye)  ainsi que l’élaboration d’une  l’étude diachronique de l’occupation du sol sur le site Médenine-Smar (Tunisie).
  • Enquêtes sur terrain auprès des agriculteurs et des administrations responsables des ressources en eau sur les taux d’irrigations pratiqués en fonction des saisons, du climat et du sol. 

Pour aller plus loin

GEOAQUIFER

​Site AGRICAB

 

 

 

 

Go to top