Go to Down

L’OSS à la réunion de haut niveau sur les politiques nationales de lutte contre la sécheresse

Le segment de haut niveau a été présidé par S.E. Monsieur Brigi RAFINI, Premier Ministre de la République du Niger

Une délégation de l’OSS conduite par M. Khatim KHERRAZ, Secrétaire exécutif, a pris part aux travaux de la réunion de haut niveau sur les politiques nationales de lutte contre la sécheresse, tenue à Genève du 13 au 15 mars 2013.

Le side-event de l’OSS, qui a eu lieu le 13 mars 2013, a rappelé les travaux de l’Observatoire dans le domaine de la lutte contre la sécheresse dans la région circum-saharienne. La présentation a aussi porté sur les efforts de l'institution et de ses partenaires en faveur de la mise en place de stratégies de gestion des risques de la sécheresse, à l’image des travaux entrepris dans le cadre du réseau régional ROSELT/OSS et des Dispositifs Nationaux de Suivi Environnemental (DNSE) et du Système Maghrébin d’ Alerte précoce à la Sécheresse.

Les discussions avec l’audience ont porté sur de nombreuses questions liées à l’expérience de l’OSS dans la gestion intégrée des ressources en eau, l’analyse des interactions de l’eau de surface avec les aquifères, l’opérationnalisation des systèmes de collecte et de traitement des données d’observation et l’intégration de l’information environnementale dans les processus décisionnels.

Plus de 300 participants, notamment des responsables politiques, mais aussi des représentants d’organisations d'aide au développement ainsi que des scientifiques et des chercheurs ont été conviés à la réunion dont le segment de haut niveau a été présidé par SE. M. Brigi RAFINI, Premier Ministre du Niger.

Les organisateurs ont plaidé pour la mise en place de politiques de lutte contre la sécheresse qui soient fondées sur la prévention et l'anticipation afin d'accroître la résilience des populations face à la recrudescence annoncée d’un phénomène climatique extrême particulièrement ravageur. A cet égard, le segment scientifique a permis de passer en revue l’état des connaissances sur la sécheresse, sa typologie et ses impacts.

Au cours du segment de haut niveau, les ministres ont discuté de l’importance d’une gestion intégrée des ressources en eau et du besoin de complémentarité entre les politiques nationales de sécheresse et celles liées à la réduction des risques de catastrophes, de lutte contre la désertification, de conservation des eaux et des sols, de sécurité alimentaire et d’adaptation au changement climatique.  Les discussions ont aussi porté sur l’étendue des conséquences du fléau, qui appelle des collaborations inter-sectorielles et un décloisonnement de l’action des acteurs nationaux dans les différents secteurs et aux différents niveaux d’intervention.

«Accroître la résistance à la sécheresse ne consiste pas seulement à en atténuer les effets: il s'agit d'un investissement à haut rendement garanti », a estimé le Secrétaire exécutif de l’UNCCD, qui a également réitéré la volonté de la Convention d’appuyer les efforts des pays dans ce sens.

Pour sa part, le Ministre de l'Environnement de Côte d'Ivoire a souligné l’aptitude de l'OSS et du CILSS à agir comme des partenaires d'appui à la mise en œuvre de politiques nationales intégrées de lutte contre la sécheresse dans les pays.

La réunion  a débouché sur une déclaration invitant les pays à élaborer et à mettre en œuvre des politiques nationales de gestion de la sécheresse intégrées dans les politiques de développement. La déclaration sera communiquée à la Conférence des Parties à la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification, qui se tiendra en septembre 2013.

Parallèlement à ces efforts, l’OMM poursuit la consolidation du Cadre mondial pour les services climatologiques (CMSC/GFCS), qui  a été construit dans l’objectif de fournir aux populations les plus vulnérables des informations et des services climatologiques améliorés dans quatre secteurs prioritaires : agriculture et sécurité alimentaire, eau, santé et prévention des catastrophes.

Ajouter un commentaire

Plain text

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Go to top